Présentation

JPEG - 64.3 ko

EN PRÉAMBULLE :

Il y a toutes les questions que peut se poser un créateur sur le sens, les buts de son processus de création.
Et il y a le rôle des arts que n’a jamais pu éliminer aucun régime politique, aucune société, qui est celui de donner un sens à la notion de communauté humaine et de lutter contre l’individualisme.
L’existence même d’une communauté humaine.

Cette obsession,...
doit être plus profonde encore que dans toutes les époques qui ont précédé, par ce que l’individualisme est plus grand encore,
et elle doit être plus forte encore par ce qu’elle devient la problématique même du fonctionnement de notre société...
C’est pour nous la question que doivent regarder les arts.

Recréer l’optimisme.

LE TRAVAIL DE LA COMPAGNIE :

Cie INFINI DEHORS est créée, à Grenoble, en 2007, à l’initiative de l’auteure, metteure en scène et comédienne Natacha Dubois. C’est avec le désir de mettre en place un espace dans lequel différentes disciplines (théâtre, poésie, musique, danse) pourraient se côtoyer que nous avons créé cette structure. L’équipe (formée de techniciens, auteures, comédiens, musiciens et danseurs) s’attache à révéler certains contours de notre monde, fouillant dans le passé pour éclairer le présent. Elle met en place des formes spectaculaires et musicales basées sur des textes théâtraux, fragmentaires, poétiques ou documentaires, mais ayant toujours une portée politique et creusant la possibilité d’un meilleur vivre ensemble. Après s’être plongés dans l’expérimentation d’écriture de plateau - charnières de la dramaturgie du XXème siècle – tel que Antonin Artaud (Pour en finir avec le jugement de dieu, Oratorio-rock créé en mars 2009 au Théâtre de Création à Grenoble et spectacle lauréat du festival Nanterre sur scène en 2010) et Heiner Müller (Le dieu Bonheur, forme fragmentaire, musicale et déambulatoire créée en mars 2008 au Théâtre de Création à Grenoble), nous travaillons désormais avec des auteurs contemporains associés aux projets de création. Considérant l’écriture du texte comme partie intégrante du processus scénique, nous créons désormais la matière à partir de laquelle nous travaillons. Très intéressés par l’histoire de notre territoire, nous avons ainsi travaillé avec Elisabeth Chabuel sur 744, création en juin 2008, performance poétique réalisée sur le souvenir des événements de juillet 1944 sur le plateau du Vercors. Spectacle pour deux voix et une guitare électrique, 7 44 travaille sur la mémoire, et notamment la transmission de cette dernière. Puis en collaboration avec Flora Donars, Natacha Dubois a écrit Juliette R. (mars 2012) forme fragmentaire autour de l’histoire d’une femme tondue à la libération. Suite à ce travail, nous nous sommes intéressés à l’histoire de la femme et à la question de l’être femme, Natacha Dubois écrit alors NA ! Qu’est-ce qu’une femme ? (créé en 2013 au CDN de Besançon), forme hybride et fragmentaire mêlant théâtre documentaire, image, corps et musique. En nous intéressant à la femme et à l’histoire nous avons creusé la question de la représentation de la femme et nous nous sommes particulièrement intéressés aux légendes. Ainsi Marchand de Souvenir – La légende de la Belle Justine écrit par Elisabeth Chabuel est créé en novembre 2014 au Théâtre 145 à Grenoble ; Il s’agit d’un oratorio rock - voix et guitare électrique – redonnant souffle au personnage, mi-femme mi-cochon de la légende de la Belle Justine. Si nous nous intéressons aujourd’hui à la figure de Blanche Neige (à travers De quoi conter à l’infini ! et Et la neige disparaît...) c’est avec le désir de nous adresser plus particulièrement à un public adolescent, et de partager les observations faites au cours du travail pédagogique que nous menons par ailleurs depuis plusieurs années.
PNG - 49.3 ko

COLLABORATION :

Arthur Alzieu (président de l’INFINI DEHORS/Théâtre)
Charlotte Azan (comédienne danseuse sur NA !)
Calypso Baquey(comédienne sur NA !)
Marie Bonnet (comédienne sur Le dieu Bonheur)
Elisabeth Chabuel (auteure, dramaturge de 7 44, et Marchand de Souvenir)
Sarah Charlier (comédienne, danseuse sur Miche et Drate)
Julien Cialdella (musicien sur Pour en finir avec le jugement de dieu,Marchand de Souvenir )
Sarah Cillaire (comédienne sur Passage de la Belle Justine)
Clément Combes (musicien sur 7 44, sur Pour en finir avec le jugement de dieu, sur Marchand de Souvenir)
Lucas Delachaux (créateur lumière sur Le dieu Bonheur, sur Pour en finir avec le jugement de dieu, sur Juliette R. sur NA ! )
Flora Donars (auteure, dramaturge sur Juliette R., collaboration à la mise en scène sur Marchand de Souvenir)
Françoise Donis (peintre sur Passage de la Belle Justine )
Natacha Dubois (comédienne, metteure en scène sur Le dieu Bonheur, sur 7 44, sur Miche et Drate, sur Passage de la Belle Justine, sur Pour en finir avec le jugement de dieu, sur Juliette R., Marchand de Souvenir, sur NA !)
Quentin Dumay (créateur son sur NA !)
Cécile Gautronneau (Trésorière de l’INFINI DEHORS/Théâtre)
Emilie Geymond (comédienne sur Le dieu Bonheur)
Gaelle Hispard (musicienne, comédienne sur Passage de la Belle Justine)
Nicolas Hubert (regard chorégraphique sur Pour en finir avec le jugement de dieu)
Khoi Huyn (créateur son sur Pour en finir avec le jugement de dieu)
Sophie Juglaire (comédienne sur Le dieu Bonheur)
Peggy Lagay (musicienne, comédienne sur Le dieu Bonheur)
Hugo Layan (regard extérieur sur Pour en finir avec le jugement de dieu, comédien sur la lecture reprise de Le Dieu Bonheur)
Laura Lantez (comédienne metteur en scène sur 7 44, sur Miche et Drate)
Amandine Livet (scénographe sur Juliette R., sur Marchand de Souvenir)
Elise Marie (comédienne sur Juliette R., sur NA !)
Juliette Murgier (danseuse sur Passage de la Belle Justine, sur Juliette R.)
Aude Pons (comédienne sur la lecture reprise de Le Dieu Bonheur, co créatrice de De quoi conter à l’infini, et de Et la neige disparaît...)
Laetitia Poulalion (comédienne sur NA !)
Lucas Rosman (créateur son sur Pour en finir avec le jugement de dieu)
Laura Tirandaz (comédienne sur Le dieu Bonheur)
Violaine Vallet (assistante de mise en scène sur Pour en finir avec le jugement de dieu)
Loic Verdillon (musicien sur Pour en finir avec le jugement de dieu, sur Juliette R.)



Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 1er février 2017

Historique

La compagnie INFINI DEHORS se saisi de la rencontre entre le créateur et le public pour accompagner le spectateur dans une découverte d’imaginaires, de textes, qui ouvrent des champs rarement visités sur l’être Homme-Femme dans notre société contemporaine. Nous chercherons à offrir une vision sensible (...)