Les personnages du spectacle

Andrée Ferralucce : Marchand de Souvenir

Personnage forain, bonimenteur, affabulateur, Andrée Ferralucce (et de son patronyme franchisé, Féralouche ou même Feralouche) semble avoir traversé les époques tout comme les histoires qu’il vient troquer ou vendre. Il a plusieurs business à son actif. On peut le rencontrer sur les champs de foire, en train de vendre les souvenirs de la légende de la Belle Justine en compagnie de son commis Gus (Marchand de Souvenir – Texte d’Élisabeth Chabuel). Pour De quoi conter à l’infini !, il voyage sans sa carriole, mais en compagnie de la Contesse à Rebours et d’une machine à conter : le CONTEURNATOR.

La Contesse à Rebours : Conteuse de tours et spécialiste de la mécanique des contes

Sorte de savant fou, ce personnage est le mécanicien du Conteurnator. D’une grande intelligence mécanique et pratique, il ne comprend pas vraiment la puissance des histoires que l’on peut se raconter. D’ailleurs, malgré l’insistance du Marchand de Souvenir, qui lui décortique structure et magie des histoires, il n’est pas capable de mémoriser le moindre conte. Il est par contre le seul à pouvoir faire démarrer le Conteurnator, à comprendre sa sensibilité et son langage mécanique.

Le Conteurnator

Machine construite pour l’exposition universelle de 1900, le Conteurnator est une machine à conter, une sorte d’énorme mémoire populaire des contes du monde entier, elle peut nous renseigner sur n’importe lequel des 2340 conte-types qu’elle contient. D’une rareté et du puissance extraordinaire, elle est le petit bijou de nos deux compères. Cependant, pour garder son efficacité, elle réclame toujours d’avantage d’histoires, de versions de conte. Le public est obligé de participer et de produire son carburant : de nouveaux contes.